Dépêches

Tchad, interdiction de manifester et main basse sur les telephonies

« SECURITE »
« La marche prevue pour le jeudi 25, janvier 2018 est interdite dur l’ensemble du territoire national. Le Gouvernement ».

C’est le message SMS que le gouvernement Tchadien envoie depuis hier à tous les abonnés des sociétés de téléphonies mobiles installées au Tchad.

Quel est maintenant cette manière de communiquer avec la population Tchadienne?

Après avoir pris en otage les médias nationaux : RNT et Télé-Tchad, le régime criminel et assassin d’Idriss Deby fait main basse sur les opérateurs téléphoniques.

Ceci est une intrusion et une violation des droits des clients de ces operateurs téléphoniques.

En plus, quelle est l’excuse que le régime de N’Djamena trouve pour empêcher ces marches pacifiques prevues dans plusieurs arrondissements de la capitale?

Les organisateurs de cette manifestation contre la vie chère et les differentes mesures d’austérité initiées par le Gouvernement d’Idriss Deby ont pris la peine d’aviser le ministère de l’intérieur 2 semaines environ en avance. Le ministère a donc eu largement le temps de prendre les dispositions necessaires.

Le droit de manifester est constitutionnel donc au dessus de toutes les les autres lois et mesures non-constitutionnelles.

Depuis plusieurs années, le régime de N’Djamena refuse, interdit toute manifestation de l’opposition et de la société civile alors que chaque manifestation des organisations pros régime sont autorisées.

Cette énième interdiction est de trop et surtout ne saurait être justifiée par le gouvernement.

Les organisateurs ont d’ailleurs mis en garde le gouvernement contre toute interdiction en insistant qu’ils manifesterons quoi qu’il arrive.

La manifestation du 25 janvier sera une grande première et cette fois-ci, la population Tchadienne à travers la société civile n’est pas prête à reculer.

Il faut aussi parallèlement mettre en garde les sociétés et entreprises installées au Tchad qui se prêtent au jeu du gouvernement en violant les droits des Tchadiens sans cesse.

Ces sociétés de téléphonies avaient, il y a plus d’une année, privé les Tchadiens d’Internet durant plusieurs mois. Aujourd’hui, elles laissent leurs plates formes au même gouvernement pour intimider les Tchadiens à ne pas manifester.

Ibangolo Maina Abel

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Infos les plus visités

Directeur : IBANGOLO MAINA Manga Abel

Rédacteur en chef: Masbé NDENGAR

Secrétaire de Rédaction: RENDODJO Emma Klein

Webmaster: Thomas DJIMALDE

Rédaction: Mahamat Ismail YOUSSOUF, Christian ALLAHISSEM, Guillaume DILLAH MBAIHODJILE, Mahamat TOUKA

Tél:

Développeur: Red.One

Suivez-nous sur notre page Facebook

haut